Nos Astuces pour sécuriser au maximum la Chambre de votre Bébé

Posted on

Très vite, bébé qui dort paisiblement dans son couffin deviendra un petit être avide de découverte. Pour lui permettre de s’épanouir en toute sécurité, il vous faudra prendre quelques précautions. L’aménagement de la pièce qui lui est dédiée est primordial. Comment sécuriser la chambre de bébé ? Nous vous livrons toutes nos astuces et nos conseils dans cet article.

Conseil n°1 : sécuriser le sommeil de bébé

 

Durant les premiers mois de son existence, votre nouveau-né passera beaucoup de temps à dormir. Pour lui permettre de se reposer près de vous et faciliter l’endormissement, vous pouvez l’allonger dans l’un des couffins pour bébés testés par Bébé Dodo.

Cette solution a cependant une limite qui se fait vite ressentir : après environ deux mois, bébé sera trop grand pour s’y reposer.

 

Le lit à barreaux

 

Il est temps pour le traditionnel lit à barreaux de faire son apparition. Rigoureusement choisi, il doit répondre à certaines exigences pour apporter la sécurité nécessaire à bébé.

Les normes françaises de sécurité NF EN 716-1, actuellement en vigueur, imposent d’acquérir un lit répondant à certains critères. Les barreaux du lit de bébé doivent avoir un espacement de 6,5 cm maximum, afin que sa tête ou ses bras ne puissent passer à travers. La hauteur recommandée est de 66 cm minimum pour que bébé n’arrive pas à passer par-dessus.

Le lit parapluie

Connu pour son côté pratique et facilement transportable, il est très appréciable lorsque bébé doit passer une ou plusieurs nuits hors de chez lui. Pour sécuriser le matelas du lit parapluie, rien de plus simple. Vous ne devez surtout pas ajouter un matelas par-dessus celui qui est fourni par le fabricant. Même s’il peut paraître léger, il est totalement adapté à la structure du lit et rajouter du poids pourrait le déséquilibrer.

Pour son confort, veillez également à ne pas positionner le lit trop prêt d’une source de chaleur et à ne pas l’encombrer avec trop de peluches.

Conseil n°2 : éviter les accidents domestiques

Les cas d’accidents domestiques ne sont pas rares, et on estime qu’environ 2000 enfants en sont victimes quotidiennement à travers le globe. Afin de limiter les risques, quelques précautions sont de rigueur.

Protéger les installations électriques

Ca y est, bébé marche à quatre pattes. Sa chambre se transforme progressivement en un vaste terrain de jeu, où les dangers se multiplient. Facilement accessibles à ses petites mains, les prises électriques doivent être sécurisées pour que votre enfant ne puisse pas y introduire ses doigts et risquer une électrocution. Pour cela, vous pouvez utiliser des caches prises et des caches fils qui camouflent les sorties de prises, évitant ainsi tout incident.

Il en va de même pour les petites lampes qui se trouvent à proximité du lit de bébé : veillez à cacher les fils pour qu’il ne puisse pas les attraper à travers les barreaux.

Si sa chambre est équipée d’un radiateur, assurez-vous que celui-ci ne soit pas chaud au toucher. Dans le cas contraire, vous pouvez ajouter un cache-radiateur, qui empêchera bébé de se brûler s’il venait à poser sa main dessus.

Privilégiez le matériel labellisé NF qui répond parfaitement aux normes de sécurité et permettront à bébé de gambader sereinement dans sa chambre.

Attention aux petits doigts

La chambre est un endroit qui peut se montrer redoutable pour les petites mains de bébé. Pour éviter que votre enfant ne se coince les doigts dans la porte de sa chambre ou dans la fenêtre, qui pourrait claquer avec un courant d’air, vous pouvez installer des bloque-porte et des bloque-fenêtre qui les empêcheront de se refermer sur les doigts de votre tout petit.

Ne rien laisser trainer dans la chambre de bébé

Si bébé est malade, n’oubliez pas de ranger ses médicaments, hors de la chambre si possible, ou du moins hors de portée de main.

Lorsque vous bricolez dans la chambre de bébé (ajouter un cadre au mur, fixer une nouvelle étagère…), pensez à enlever les outils pour que votre enfant ne puisse pas jouer avec.

Conseil n°3 : adapter l’agencement de la chambre

La chambre de bébé est son univers principal. C’est ici qu’il se repose, qu’il joue, qu’il découvre, qu’il apprend… Cette pièce doit donc être sécurisée, et cela passe également par un bon aménagement.

Bien positionner les meubles

Bébé grandit et ses capacités motrices évoluent avec lui. Cet aventurier en herbe commence à se mettre en position debout, et pour se lever, il s’agrippe à tout ce qu’il peut : tiroir mal fermé, étagère murale, rebord de fenêtre…

Pour éviter les accidents, ne placez pas de charge lourde en hauteur, elle pourrait glisser et blesser bébé.

Il est préférable de ne pas mettre de meuble sous la fenêtre de la chambre de bébé. On évite ainsi la tentation de grimper dessus pour regarder ce qui se passe dehors.

Pour protéger les angles des meubles, sur lesquels bébé pourrait se cogner la tête, il existe des coins arrondis en silicone. Ils permettent de réduire le choc en cas de chute.

Afin de sécuriser la table à langer, si elle est dans sa chambre, vous pouvez acheter des barrières anti-chute qui permettent de retenir bébé.

Acheter les bons jouets

Les jouets ne font pas exception à la règle, bien au contraire. Vous devez vous assurer qu’ils sont adaptés à l’âge et aux capacités de votre enfant. Vérifiez que les jouets que vous achetez sont conformes aux normes de sécurité en vigueur. Les pièces qui le composent ne doivent pas être trop petites pour éviter les risques d’ingestion et/ou d’étouffement.

Sécuriser la chambre de bébé n’est finalement pas si compliqué. Avec les bons accessoires et une organisation bien pensée, la chambre de bébé devient un lieu où il peut s’amuser en toute sécurité.

Partagez sur vos reseaux sociaux :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.