Préparer l’arrivée de bébé : ces petits indispensables qui vous faciliteront la vie

Posted on

L’arrivée d’un nouveau-né est toujours un événement marquant. Que vous en soyez à vos premières semaines ou à quelques jours de votre DPA, il y a quelques petites choses que vous pouvez prévoir pour vous faciliter la vie. Nous vous donnons quelques idées qui pourraient vous être utiles.

Prévoyez votre liste de naissance

Comme le terme l’indique, la liste de naissance est une énumération des choses dont vous aurez besoin à la naissance du bébé. Pour tout futur ou nouveau parent, elle regroupe les équipements, produits ou petits services indispensables. C’est aussi une liste de choses que vos proches peuvent consulter pour trouver des idées de cadeaux. Cette liste est d’abord pratique : elle retient essentiellement les choses qui trouveront une utilité au quotidien. Depuis quelques années, il est devenu plus simple de la mettre en ligne.

Cela permet à vos proches d’y accéder à tout moment. Plutôt que de créer un site uniquement dédié à cette liste, vous pouvez en simplifier l’accès en l’intégrant sur Milirose. Sa création ne prend que quelques minutes : vous avez le choix entre une liste toute simple, et une présentation détaillée incluant des liens vers les articles qui vous intéressent. Ce second choix permettra à vos proches d’avoir toutes les informations sous la main. Vous vous assurez aussi que les cadeaux soient conformes aux références que vous souhaitez avoir. Le listing de naissance est une vraie bonne idée pour les futures mamans qui ne peuvent tout gérer seules. Vous pouvez y intégrer ce que vous n’avez pas encore pu acheter.

Équipez-vous pour les repas

Quand on pense au repas de bébé, on retient uniquement le sein ou le biberon. Cela n’est cependant pas suffisant. Le matériel pour les repas est plus étendu, et demande un certain investissement. Malheureusement, le nouveau-né ne pourra pas attendre les cadeaux de la wishlist pour manger. Pour commencer, prévoyez un certain nombre de bavoirs : vous pourrez être étonné de voir à quelle vitesse ces accessoires se retrouvent sales ou mouillés. Mieux vaut toujours en avoir plusieurs sous la main !

Vous aurez aussi besoin d’un chauffe-biberon, d’un égoutte-biberon et d’un stérilisateur. Ces équipements de base vous seront utiles dès le premier repas, donc ne perdez pas de temps ! Pour les compléter, vous pourrez aussi investir dans un coussin d’allaitement, des soutiens-gorges pour jeune maman ou un tire-lait. Ces derniers seront surtout utiles à votre confort. Il est possible que vous ayez aussi besoin de lait en poudre pour faire face à d’éventuelles pannes de lactation. Pour celles qui choisissent l’allaitement au biberon, les besoins en lait en poudre doivent être jaugés avec le plus grand sérieux. Un avis médical pourra être recommandé. Votre médecin pourra aussi vous informer sur les compléments dont vous pourrez avoir besoin.

Apprenez à vous défaire du stress

Si la naissance de votre enfant est un événement que vous attendez avec impatience, elle peut aussi être source de stress et d’appréhension. Il est tout à fait normal pour une femme enceinte d’avoir des sentiments mitigés, de se poser toutes sortes de questions, voire de se laisser envahir par le stress. Si ces réactions sont courantes, il est important de vous calmer pour le bien du bébé.

Un excès de stress ne ferait que dégrader votre état de santé, et impacter sur la grossesse. La gestion des tensions fait partie intégrante de votre processus bien-être. Apprendre à se défaire du stress n’est cependant pas une tâche facile, surtout pour une femme enceinte. Adonnez-vous à des activités qui pourraient vous soulager : faites-vous chouchouter, réservez une séance manucure et pédicure à domicile, offrez-vous régulièrement des massages… les idées ne manquent pas pour améliorer votre bien-être.

Prévoyez les équipements pour vous déplacer

Qui dit bébé, dit aussi solutions de transport adaptées à son âge. Comme l’alimentation du nouveau-né, elles intègrent un lot d’équipements que vous garderez longtemps. Nous pensons principalement à la poussette, mais il existe bien d’autres accessoires dont vous aurez besoin. Le plus important est sans doute le siège-auto qui garantira sa sécurité dans la voiture. Pensez aussi à investir dans un porte-bébé pour faciliter son transport.

Ces équipements représentent une dépense non négligeable. Il est généralement recommandé de les acheter neufs pour éviter les mauvaises surprises. Les bons équipements sont ceux dont vous pouvez constater la résistance. Le niveau de sécurité qu’ils offrent est prioritaire : achetez uniquement du matériel dont la qualité est garantie. Cela vous enlèvera toute crainte d’accidents ou de blessures pour le bébé. Un bon équipement doit aussi être confortable, facile à utiliser et à détacher en cas d’urgence.

Ne négligez pas l’importance de votre sommeil

L’excitation d’attendre un heureux événement est souvent source d’insomnie. Les préparations, les appréhensions, les rendez-vous… votre grossesse implique tout un programme auquel vous n’étiez sans doute pas préparée. Quels que soient vos obligations et votre état d’esprit, la qualité et la durée de votre sommeil sont essentielles. Vos heures de repos auront un impact direct sur votre santé et celle du bébé.

N’attendez pas de vous sentir fatiguée pour prendre du repos : votre corps doit doucement s’adapter au changement, et votre sommeil contribue à lui simplifier la tâche. Dormez autant que vous le pouvez : en règle générale, un cycle de 8h est suffisant pour la grande majorité. Certaines femmes auront besoin de plus : restez à l’écoute de votre corps, et adaptez vos heures de sommeil en conséquence.

Alimentation et compléments

Votre alimentation est aussi un facteur essentiel au bon déroulement de votre grossesse. Un régime équilibré est indispensable pour vous faciliter la vie. Ainsi, un régime pauvre en sel réduira la rétention d’eau, les sensations de ballonnement, et les risques durant l’accouchement. Privilégiez les fruits et les légumes bien lavés, et les aliments riches en calcium. Demandez à votre médecin si vous avez besoin de compléments alimentaires spécifiques, ou si une base alimentaire saine vous suffira. La plupart des femmes enceintes se voient prescrire des compléments pour équilibrer leurs apports en fer, en zinc, en iode, et sélénium et en magnésium.